Manade Vellas

C’est en 1993 que la passion de taureaux incite Didier Vellas à s’associer avec Pierre Rambier et à créer la manade Vellas – Rambier. Leur choix se porte sur les origines « Rebufa ».

Quelques années après, ils rachètent la manade « des Paluns » et continuent d’agrandir le cheptel avec pour objectifs la course camarguaise ainsi que les spectacles de rues.

En 2004, Remi Vellas prend la relève de son père, mais celui-ci à d’autres origines en tête : « Baroncelli » ainsi que « Rouquette ».

Il développe donc son propre cheptel en suivant ses convictions, mais en gardant les mêmes objectifs que Didier.

En 2006, les premiers taureaux Vellas commencent à s’imposer : Douanier, Mistral et Gendarme. Mais très vite l’ascension de la race s’arrête puisque le cheptel doit être abattu à cause de la tuberculose.  

C’est en 2014, que tous deux, main dans la main, arrivent à se faire reconnaitre dans le milieu de la course camarguaise grâce à leur taureau Maringo.

Depuis d’autres taureaux ont réussi à se faire une place au sein de la manade, tel que Sultan ou encore Saint Loup.

Plusieurs nouveaux sont à venir, avec comme exemple Julio.

6 septembre 2020 : Maringo gagne le 1er trophée de la mer dans les arènes du Grau du Roi

Royale Vellas le 9 juin 2019 a vendargues

Maringo remporte le trophée de l'avenir !

Les taureaux Vellas

Maringo : 9002

Julio : 3008

Saint Loup : 0106

Sultan : 9006

Sirocco : 8008